Accueil Critique et théorie littéraires En été le nouveau (réédition)

En été le nouveau (réédition)

1 min lues
0
0
104

41LlyIAZ1ML._SX322_BO1,204,203,200_

 

 

 

 

 

 

Il y a un mouvement d’air qui rafraîchit la pièce. Je reste posté à ma fenêtre. Sur les murs, en ville, on a gravé à la peinture blanche l’expression : « En été, le nouveau ». Les mots sont positionnés de telle sorte qu’ils forment un poing levé. Je regarde cela, je comprends que c’est le déclenchement d’une révolution visant à faire tomber avec des moyens dérisoires le plus endurci des dictateurs. Une chose est certaine. En ce moment, sur presque toutes les lèvres, on ne prononce plus que cette promesse de renouveau. C’est comme un signe du temps présent qui augure la fin de tous les abus.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par briska
Charger d'autres écrits dans Critique et théorie littéraires

Consulter aussi

Fortunat Obiang et l’herméneutique de la conscience historique

lhermeneutique-de-la-conscience-historique-2012 …