Un programme politique présente la ligne d’un mouvement ayant pour objectif la prise de pouvoir et le gouvernement d’une cité. C’est un catalogue de mesures dans lequel sont exposés les principes politiques, les courants d’idées et la conception de gouvernement. Il est un outil de planification en vue de la conquête du pouvoir et de la gestion de la cité.

Rédaction collective

Le programme politique demeure le résultat d’une rédaction collective menée par une commission de rédaction programmatique ou commission de rédaction du programme. Son élaboration se fait en lien avec un observatoire ou un centre d’étude politique, un conseil scientifique et un bureau de la propagande et des stratégies publicitaires. Le programme est un document technique avec à sa conception des experts ayant une connaissance poussée des domaines. Les experts conçoivent le programme et le service de la propagande et des stratégies publicitaires le rend accessible avec un langage moins technique que celui des experts.

Le code d’écriture

Le programme politique ou programme de société obéit à un code d’écriture. De façon générale, il peut se concevoir selon les modalités suivantes :

- Préambule.

- Diagnostic social.

- Théorie ou développement historico-théorique.

- Revendications.

- Programme d’actions.

Les principaux thèmes du programme politique

- Partie générale.

- Politique économique.

- Politique sociale.

- Questions financières.

- Politique de santé.

- Circulation des biens et des personnes.

- Questions juridiques.

- Politique culturelle.

- Politique de la ville.

- Questions constitutionnelles.

- Politique étrangère.

La structure de campagne

Le programme de société peut se présenter sous la forme d’une structure de campagne organisée en plusieurs dimensions politiques en tenant en compte les quatre dimensions politiques de base :

- L’alimentation.

- L’éducation.

- Le logement.

- La santé.

Les dimensions politiques peuvent se présenter de la façon suivante :

- La gestion économique.

- Le service nationale de santé.

- L’activité, l’emploi et le chômage.

- L’éducation et la formation.

- La recherche, la science, l’innovation et la technologie.

- Le logement et l’urbanisation.

- L’environnement et l’énergie.

- La question rurale.

- La famille et la société.

- La justice sociale.

- Les jeunes.

- Les femmes.

- L’insécurité.

- Les affaires étrangères.

- La défense.

La méthode C-K

En vue de l’élaboration du programme, les experts ou les individus peuvent s’appuyer sur la méthode C-K permettant l’innovation et la génération d’idées nouvelles en s’appuyant sur un concept et les connaissances actuelles sur le concept pour accéder au possible. Si le concept sur lequel s’appuie le programme est l’idée du travail, on s’ouvre à l’imagination pour générer le possible en vue d’apporter des solutions ou des innovations en matière de travail.

Toucher par l’émotionnelle

Ecrire le programme de société en mettant l’accent pour un objectif de conquête sur les enjeux du coeur : l’emploi, la santé, l’éducation, la sécurité, les retraites, le logement, le beckto… Une seule règle, écouter le peuple et subordonner le tout au bien commun.

Consulter aussi

Radicalisation et signification

Selon Xavier Crettiez, 77% des travaux publiés sur le terrorisme depuis 2006 concernent la…