Mettre un enfant au monde

C’est bien difficile.

Mais quand on en a fait

Il faut le porter jusqu’au bout.

 

Au bout il y’a la couronne d’or

Qui récompensera ta patience et tes efforts

Sa vie, il te la doit

Il marchera comme solitaire

Dans l’espace et sur la terre

Réfléchissant sur le quoi te donner

Quand tu seras redevenue bébé

 

C’est une richesse que t’a faite là.

Cet enfant si petit te récompensera en son temps

Ne te décourage pas de l’allaiter

Car il sera pour toi de la fierté

 

La poubelle n’est pas le lieu

Pour accueillir le venu pour vivre

Recueille-le, materne-le, allaite-le, aime-le, élève-le, garde-le.

 

 

 

 

Consulter aussi

Dialogue sur le bien et le mal

-Monsieur, mettez-vous en colère. -Pourquoi ? -C’est comme ça que ça marche. Ne savez-vous…